Liens d’intérêt

Avant tout parce que c’est important d’être transparent, et puis parce que la loi le demande, vous trouverez ici mes liens d’intérêt, tels que je les présente avant chacune de mes interventions en congrès.

Grâce à de nombreuses personnes sur Twitter, j’ai pris conscience de certains problèmes liés aux relations médecins – laboratoires pharmaceutiques. Il faut dire que j’ai été interne en cardiologie, à une époque où il semblait normal que les visiteuses et visiteurs médicaux se promènent librement dans les services.

J’ai quasiment supprimé la visite médicale sur mon lieu de travail (et je pense que ce sera le cas dans les mois qui viennent tant c’est une perte de temps) , et je ne déjeune plus avec les visiteuses et visiteurs médicaux, sauf à payer mon repas.

Certains me le reprocheront peut-être, mais je continue néanmoins de travailler avec l’industrie pharmaceutique pour des présentations en soirée ou en congrès ; une convergence d’intérêt dirons-nous. Je suis rémunéré pour cela et je pense qu’il est légitime de l’être pour le travail passé à faire une bibliographie et préparer une présentation. Certains argueront que je pourrais tout simplement refuser, mais c’est aussi un moyen de toucher certains praticiens qui autrement ne se forment que peu ou pas. Un pacte faustien en quelque sorte. Ceux qui m’ont déjà vu savent que je ne suis pas du genre à ménager l’industriel qui m’invite, et c’est d’ailleurs pour cette raison que certains ne veulent plus de moi.

Je suis de moins en moins invité par l’industrie aux congrès nationaux, puisque j’ai la chance d’être sollicité comme orateur. Les congrès internationaux restent très onéreux…

Bref, je vous laisse seuls juges de la pertinence de ce que je dirais sur ce site, à la lumière de ces liens d’intérêt

Communications : Air Liquide, MSD, Servier
Congrès/Frais de déplacement : Air Liquide, MSD, Vifor Pharma
Conseil/Consultant :AstraZeneca, Novartis, Vifor Pharma
Actionnariat :   Carmat, Genfit

Et j’ai encore un lien d’intérêt à vous soumettre, bien plus important : je suis l’un des 124 signataires de la tribune du Figaro demandant le déremboursement des pratiques « médicales » alternatives (autrement dit les FakeMed), au premier rang desquelles l’homéopathie